Aperçu sur le dressage des chiens guides d’aveugles

Les chiens ne sont pas de simples animaux de compagnie pour certaines personnes. Effectivement, les personnes malvoyantes adoptent ces animaux pour leur sécurité et leur autonomie. Il n’est pas rare de rencontrer dans la rue un individu atteint de cécité guidé par un chien.

Le dressage des chiens guides d’aveugles

Les chiens guides d’aveugles ont été spécifiquement dressés pour remplir leurs rôles. Afin de garantir la sécurité de leurs maîtres, ils doivent apprendre à ne pas être distraits facilement. Dans cette optique, le dressage commence par la socialisation du chien. À cet effet, on le confronte à différentes situations de la vie quotidienne. On l’emmène notamment dans des endroits très fréquentés comme un restaurant ou une rue commerçante afin qu’il s’y habitue. Pour les chiots, les lieux bondés et bruyants ne conviennent pas toujours car le vacarme pourrait les rendre peureux, ce qui n’est pas souhaité.

Quand il s’agit de dresser un chien, il est courant de lui offrir des récompenses alimentaires lorsqu’il se comporte convenablement. Cela n’est cependant pas conseillé pour éduquer des chiens guides d’aveugles. Ces derniers redonnent une autonomie aux personnes avec un handicap visuel. Ils doivent donc agir sans espérer une quelconque récompense. En somme, il s’agit d’induire certains comportements sur le long terme, ce qui n’est pas à la portée de tout le monde.

Les associations de dressage des  chiens guides d’aveugles

Les chiens guides  d’aveugles sont essentiels pour assurer la sécurité dans les déplacements des personnes  qui souffrent  de cécité. Néanmoins, ces derniers n’ont pas toujours les ressources nécessaires pour le dressage. Ce processus long et fastidieux nécessite un budget supérieur à 20 000 €. Heureusement, de nombreuses associations œuvrent dans ce domaine. Elles  fournissent des compagnons canins fiables aux plus nécessiteux. Bien entendu, il ne s’agit pas d’une activité lucrative. Pour leur venir en aide, les particuliers sont encouragés à faire un legs ou un don. Les fonds récoltés seront utilisés à bon escient et la transparence de gestion sera bien au rendez-vous. Des organismes publics participent à ces collectes. Pour apporter une  contribution, il suffit de consulter un site web et de suivre les indications.