L’origine historique fascinante du berger allemand à poil long

Le berger allemand à poil long, avec son allure majestueuse et son regard perçant, trouve ses racines dans les vastes plaines de l’Allemagne du XIXe siècle. À cette époque, les bergers cherchaient à créer un chien capable de surveiller et de protéger leurs troupeaux contre les prédateurs et les voleurs.

Ces canidés robustes et intelligents ont été sélectionnés pour leur endurance, leur loyauté et leur capacité à travailler dans des conditions difficiles. Au fil des décennies, le berger allemand à poil long s’est distingué par ses compétences exceptionnelles, devenant un compagnon fidèle et un gardien vigilant pour les familles et les fermes.

Lire également : Que représentait le symbole du loup pour les nordiques ?





Origines historiques du berger allemand à poil long

A lire aussi : Selle pour cheval : comment bien choisir et l’acheter ?

Les origines du berger allemand à poil long

Le berger allemand à poil long, aussi connu sous le nom d’Altdeutsche Schaferhund, descend d’une sélection rigoureuse de bergers allemands à poil long, dont les lignées proviennent d’Allemagne de l’Est. Cette sélection visait à créer des chiens robustes, capables de résister aux conditions rigoureuses de l’époque.

Le rôle de la RDA

La République Démocratique Allemande (RDA) joua un rôle essentiel dans la sélection de ces chiens. Les critères de sélection étaient stricts : les chiens devaient être puissants, trapus, vifs, vigilants, courageux, loyaux, sûrs d’eux et dotés d’une grande intelligence et d’un excellent flair.

  • Descendance : Altdeutsche Schaferhund descend d’une sélection de bergers allemands à poil long de lignée originaire d’Allemagne de l’Est.
  • Sélection RDA : Choisissait des chiens puissants, trapus, vifs, vigilants, courageux, loyaux, sûrs d’eux et dotés d’une grande intelligence et d’un bon flair.

La volonté de créer une race de chien exceptionnelle a conduit à la reconnaissance du berger allemand à poil long comme une race distincte, appréciée non seulement pour ses compétences de travail mais aussi pour sa beauté et sa loyauté.






L’origine historique fascinante du berger allemand à poil long

Les premières sélections et l’évolution de la race

La sélection initiale du berger allemand à poil long remonte à la fin du XIXe siècle. En 1899, Max von Stephanitz, un officier de cavalerie prussien, fonde la Société du Chien de Berger Allemand (SV), posant ainsi les bases de cette race exceptionnelle.

Les premiers spécimens

Le premier chien enregistré sous l’égide de cette société fut Horand von Grafath, anciennement connu sous le nom de Hektor Linksrhein. Ce chien, au poil mi-long et de couleur grise, est souvent considéré comme le géniteur de la race. Descendant de Greif, un chien berger blanc né en 1879, Horand possédait déjà des qualités remarquables qui allaient définir les standards de la race.

  • Horand von Grafath : Anciennement nommé Hektor Linksrhein, poil mi-long, couleur grise.
  • Greif : Grand-père de Horand, chien berger blanc né en 1879.

Influence de Georges Barais

En France, Georges Barais joue un rôle fondamental dans la promotion de cette race. En 1913, il crée le club du berger d’Alsace, renommé en 1920 en Société du Chien de Berger d’Alsace (SCBA). Sous son impulsion, le berger allemand à poil long gagne en notoriété et en reconnaissance.

Personnage Contribution
Georges Barais Création du club du berger d’Alsace en 1913, puis de la SCBA en 1920
Max von Stephanitz Fondateur de la Société du Chien de Berger Allemand (SV) en 1899

L’évolution de cette race a été marquée par des sélections rigoureuses et des croisements judicieux, visant à améliorer les aptitudes au travail tout en préservant la beauté et la robustesse des chiens. Ces efforts constants ont fait du berger allemand à poil long un chien polyvalent et extrêmement apprécié dans le monde entier.






L’origine historique fascinante du berger allemand à poil long

La reconnaissance et la popularité mondiale

Le berger allemand à poil long, grâce à ses qualités exceptionnelles, a rapidement gagné une reconnaissance mondiale. Ce succès est en partie dû à des figures emblématiques. Par exemple, Rin Tin Tin, découvert pendant la Première Guerre mondiale dans un chenil abandonné par les Allemands, a joué dans son premier film en 1921, propulsant ainsi la race sur le devant de la scène hollywoodienne.

Personnages historiques et influence

La Seconde Guerre mondiale a aussi marqué l’histoire de cette race. Hitler possédait une chienne berger allemand nommée Blondie, de type noir et feu à poil court. La relation particulière entre Hitler et Blondie a contribué à l’image de loyauté et de courage associée à la race. Hitler se suicida avec sa chienne le 30 avril 1945, un épisode qui a laissé une empreinte indélébile sur l’histoire de la race.

Reconnaissance et évolution

Le berger allemand n’est pas le seul à avoir gagné en notoriété. Le Berger Blanc Suisse, descendant du berger allemand, a été reconnu provisoirement comme race par la Fédération Cynologique Internationale (FCI) le 26 novembre 2002. Cette reconnaissance montre l’évolution et la diversité de la race originelle.

  • Rin Tin Tin : Découvert pendant la Première Guerre mondiale, célèbre acteur canin.
  • Blondie : Chienne de Hitler, emblème de la loyauté.
  • Berger Blanc Suisse : Reconnu par la FCI en 2002.


Afficher Masquer le sommaire