Quelles astuces pour attirer la faune dans un jardin ?

Le jardin est un espace à entretenir pour améliorer son charme et pour apporter une touche d’esthétique à son extérieur. Toutefois, on peut également en faire un endroit qui attire une faune spécifique pour diverses raisons.

D’ailleurs, la présence d’une faune et d’une certaine biodiversité est souvent nécessaire pour améliorer la fertilité du sol, pour égayer les espaces naturels et pour éviter de recourir aux pesticides.

A découvrir également : Les 5 concours canins internationaux les plus prestigieux

Comment donc attirer la faune dans son jardin ? Voici des astuces pour amener une bonne biodiversité dans son jardin !

Planter les bons végétaux

Pour attirer la faune dans votre jardin, pensez à y planter des espèces indigènes propres à votre région. Ces végétaux sont en effet peu exigeants.

A lire aussi : Conseils pour déménager ses animaux de compagnie

Ils demandent peu d’entretien, peu d’arrosage et moins de soins. Vous pouvez laisser des plantes locales pousser dans votre jardin.

Elles sont favorables au développement de la faune et cohabitent bien avec elle. De nombreux animaux ont longtemps vécu en équilibre et en harmonie avec les végétaux indigènes. Ils y trouvent leur nourriture et certains animaux en ont même fait leur abri.

En outre, il est important de bien choisir les espèces végétales à planter ou à laisser pousser dans son jardin. On recommande de diversifier les espèces végétales.

Évitez les fleurs doubles par exemple et privilégiez les espèces mellifères, car elles constituent une source de nourriture pour les butineurs.

Il est également possible de planter des arbres fruitiers et des arbustes caducs. La création des haies constituées d’arbustes fruitiers et à fleurs est aussi une bonne idée.

Ce guide pour attirer la faune dans votre jardin indique notamment des plantes que les animaux sauvages préfèrent.

Vous pouvez identifier parmi ces végétaux ceux qui se retrouvent dans votre zone puis les planter dans votre jardin. Cependant, veillez encore à choisir des espèces issues d’une agriculture biologique. Enfin, les fleurs odorantes par exemple attirent les abeilles, les papillons et d’autres pollinisateurs.

Construire des abris adéquats

Une autre astuce pour attirer un maximum d’espèces consiste à construire des abris adéquats. Le type d’abris à choisir dépend des espèces animales qu’on souhaite accueillir dans son jardin.

Vous pouvez installer un tas de bois avec des brindilles et des feuilles mortes pour attirer entre autres les hérissons, les cloportes, les pince-oreilles et les coccinelles.

L’installation d’un muret de pierre en quinconce est un excellent moyen pour accueillir les espèces telles que le lézard, les belettes, les mulots, les araignées et la couleuvre.

Veillez à ce que le muret de pierre soit sous un ombrage. Pour attirer les oiseaux et autres espèces du même genre, vous devez, en plus des arbres, prévoir une mangeoire, une fontaine ou un abreuvoir.

Vous aurez aussi besoin d’installer des abris pour insectes, car leur présence est souvent utile pour la pollinisation des arbres fruitiers. Vous pouvez opter pour les hôtels à insecte ou encore des nichoirs adéquats.

Choisissez les abris adaptés aux espèces recherchées et installez-les dans un endroit calme et à l’abri des regards et des vents violents.

En outre, pour faire venir dans votre jardin des rongeurs et d’autres petits mammifères, n’hésitez pas à construire des cachettes appropriées pour leur mode de vie. En dehors des abris, pensez surtout à construire un bassin dans votre jardin.

L’idéal serait d’en avoir un certain nombre. Un peut servir à nourrir la faune et l’autre peut abriter des batraciens (grenouilles, crapauds, etc.).

Créer une zone sauvage et éviter les pesticides

Il est défendu d’attirer certaines espèces animales sauvages dans son jardin en raison du danger qu’elles représentent.

Néanmoins, vous pouvez tolérer certains indésirables. Ce n’est donc pas une mauvaise idée de laisser venir les petites bêtes comme les araignées, les pucerons et les pissenlits.

Elles jouent un rôle important dans la chaîne alimentaire. Elles servent de nourriture pour d’autres espèces utiles. Pour arriver à les attirer, vous devrez notamment créer une zone sauvage.

Délimitez quelques mètres carrés et laissez pousser des herbes folles ou des plantes spontanément sans les couper. Cette zone va naturellement attirer quelques espèces sauvages.

En outre, vous devez éviter de recourir aux pesticides et autres produits chimiques pour traiter les plantes et végétaux de votre jardin.

Ils sont généralement dangereux pour la faune. Les espèces animales de votre jardin peuvent disparaître si elles y sont exposées.

La meilleure solution en cas d’invasion est d’opter pour des solutions écologiques. Elles ne menacent que peu la faune.

Limiter les pollutions, respecter les espèces domestiques et sauvages

La lumière et le bruit ont un impact sur le bien-être de la faune. L’éclairage dans la nuit peut les désorienter ou perturber leur cycle naturel et le bruit peut avoir le même effet. D’ailleurs, un bruit trop fort affaiblit le système immunitaire des animaux.

Si la faune de votre jardin se sent menacée, les espèces qui y sont présentes peuvent disparaître. Par conséquent, vous devez éviter de garder votre jardin éclairé pendant toute la nuit.

Renoncez aussi à toute sorte de bruit. Vous devez ainsi éviter de mettre de la musique à fond dans votre jardin par exemple.

Il est aussi essentiel de respecter les principes propres à chaque type d’espèces. Empêchez vos animaux domestiques de se rendre dans votre jardin.

Pour y arriver, vous pouvez mettre en place un grillage autour du jardin. Il est également déconseillé de nourrir les espèces sauvages avec les restes de repas.

Ces apports peuvent causer du tort aux animaux ou attirer d’autres espèces animales non désirées. Veillez à ce que les espèces animales de votre jardin puissent y trouver le nécessaire pour survivre.