Comment réussir son élevage bovin ?

 

L’élevage est un domaine qui nécessite une certaine expérience pour le bon suivi des animaux. Dans ce domaine, les méthodes d’élevage varient d’un animal à un autre et d’une race à une autre. Ainsi, il existe une race d’animal sous forme de bœuf appelée race bovine dont l’élevage est très particulier. En effet, la race bovine regroupe tous les animaux qui peuvent être similaires ou comparables à un bœuf ou une vache. Comment réussir son élevage et qu’est-ce qui fait sa particularité ? La suite de cette revue vous donnera plus de détails sur l’élevage de la race bovine.

A voir aussi : Quels sont les symptômes des parasites intestinaux ?

Stratégie fourragère et alimentation des bovins

Le bilan des produits que la race bovine adulte consomme durant une année est d’environ 5 tonnes de matière sèche. Mais avant cela, il est important de faire le test de gestation Alertys pour toutes les vaches que vous possédez. En effet, le plus gros problème que vous devez régler très rapidement en élevage est l’alimentation. Vous devez d’abord prévoir un budget pour l’alimentation de vos bovins sur une longue période.

En outre, il est également important de contrôler périodiquement la santé de vos bovins. Ensuite, la zone dans laquelle l’élevage va se faire peut influencer le développement des bovins. Par exemple, les zones de prairies sont un atout pour mieux élever les bovins. Pour engraisser les bovins mâles, il est recommandé d’utiliser de l’ensilage de maïs si les conditions sont favorables. Les expériences menées à ce niveau ont montré que les animaux pouvaient consommer la production fourragère pendant une longue période.

A lire en complément : Comment choisir son abreuvoir à poule ?

Par conséquent, la stratégie fourragère reste la meilleure méthode pour réussir l’élevage. Par ailleurs, pour pratiquer la stratégie fourragère, il est important de maîtriser d’abord les différentes plantes fourragères. Ces légumineuses sont riches en protéines, ce qui permet aux animaux de mieux se développer et de se multiplier. Comme légumineuses fourragères, nous avons : le lotier corniculé, la luzerne, le sainfoin et aussi le trèfle blanc. Cependant, l’élevage ne se limite pas seulement à la stratégie alimentaire et fourragère, d’autres paramètres sont à prendre en compte.

Productivité et reproduction des bovins

Dans toutes les branches de l’élevage, la reproduction des animaux est un élément clé, et constitue l’objectif de tout éleveur. Lorsque vous vous occupez d’élevage bovin, vous devez prêter attention aux conditions de sevrage ainsi qu’aux intervalles entre le vêlage et le vêlage moyen. Ces intervalles doivent être de l’ordre de 300 à 400 jours au maximum.

En ce qui concerne le taux de mortalité, si votre pourcentage dépasse 10%, vous devez revoir l’alimentation des bovins. De plus, il est important de faire un bilan annuel de tous les bovins que vous avez eus dans l’année et de comparer avec d’autres troupeaux pour juger de votre niveau de reproduction.

Sélection des bovins pour la reproduction

La sélection des bovins pour la reproduction est la partie la plus importante de l’élevage de bovins. Si vous espérez avoir un bon rendement, vous devez être capable de croiser les bovins entre eux sans mélanger les races. Lorsque le croisement est mal fait, il en résulte des mort-nés ainsi que des bovins atteints de certaines maladies ou malformations. Dans ce cas, le nombre de bovins ne pourra pas augmenter pour couvrir la demande en son temps. Il est alors important de savoir quelles races croisées pour augmenter la productivité sans oublier d’appliquer la méthode fourragère.