Parlons un peu du saint-bernard, ce chien mythique

Le saint-bernard est plus qu’un chien, il s’agit à notre sens d’un véritable mythe. Il convient donc de faire la différence entre la légende, le cinéma et la vie quotidienne. Adopter un grand chien comme lui, c’est bien, mais cela demande du travail et de l’organisation. Si cela est fait correctement, il n’y a pas à douter du fait que le saint-bernard nous apportera beaucoup de bonheur.

A voir aussi : Etonnant ! Deux malinois dressés pour traquer les punaises de lit !

Un chien mythique et médiatique

Beaucoup de personnes n’ont sans doute jamais vu de saint-bernard de leurs propres yeux, tout en sachant parfaitement de qui il s’agit, et cela grâce à la télévision et autres médias. Les origines du saint-bernard sont à chercher en Asie, il y a fort longtemps. Mais plus proche de nous, aussi bien géographiquement que dans le temps, c’est au 17ème siècle que de tels chiens ont été offerts à l’hospice du Grand-Saint-Bernard, entre la Suisse et l’Italie. Oui, comme vous l’aurez compris, c’est à cet endroit que ce grand chien doit son nom. Grâce à celui-ci, les moines étaient bien protégés. Si, dans l’imagerie populaire, on voit le saint-bernard comme un chien de sauvetage, il faut savoir qu’il était également un chien de défense. Aujourd’hui, il constitue un symbole de la Suisse.

Nous reviendrons plus loin sur l’image médiatique du saint-bernard, mais il faut savoir qu’accueillir un tel animal chez soi demande du travail. Bien sûr, il ne s’agit pas d’un chien agressif. Toutefois, il lui faut une éducation stricte et de l’espace. Le laisser faire ce qu’il veut peut conduire à la catastrophe. Le choix du saint-bernard comme animal de compagnie doit donc être fait en toute connaissance de cause. Comme chien de défense, il est excellent. Rien que par sa taille, il a un rôle à jouer, mais en plus de cela il se montre très efficace si quelqu’un ose s’en prendre à ses maîtres et à son territoire.

A voir aussi : Ces faits marquants sur les Maine Coon qui vous donneront la chair de poule

Barry, Beethoven et les autres

A l’origine, le saint-bernard sans doute le plus connu est Barry. Ce chien a sauvé des dizaines de personnes au début du 18ème siècle et on peut encore le voir, empaillé, au Musée d’histoire naturelle de Berne. En Suisse, il s’agit d’une véritable légende. Beaucoup plus proche de nous dans le temps, et dans la fiction cette fois, on pensera à Beethoven. Pas le compositeur allemand bien sûr, mais le saint-bernard qui porte ce nom dans une comédie américaine de 1992. Ce film a connu un très gros succès et a sans aucun doute contribué à la popularité de cette race. Il y a même eu des suites mais seuls les deux premiers volets ont de l’intérêt.

Dans l’univers Disney, on trouve également des saint-bernard. C’est le cas dans le dessin animé de 1936 intitulé Les Alpinistes, avec Mickey, Donald et Pluto en héros. Plus tard, on retrouvera aux côtés de Donald un saint-bernard toujours, nommé Bolivar. Là encore, on ne s’étonnera pas que cet animal, ce chien au physique si singulier, marque les esprits et se retrouve dans des films et des dessins animés. Toutefois, on ne le répétera jamais assez : il convient de bien se renseigner avant d’adopter un tel chien.

Les caractéristiques physiques et comportementales du saint-bernard

Le Saint-Bernard est un chien de grande taille, pesant souvent plus de 80 kilos chez les mâles.

Au niveau physique, il se caractérise par sa silhouette imposante et musclée ainsi que ses poils longs et épais qui le protègent du froid en hiver. Il existe deux types de Saint-Bernard : celui à poil court (ou lisse) et celui à poil long.

Côté comportement, le Saint-Bernard est connu pour sa douceur et son calme. C’est un chien très affectueux avec les humains qu’il considère comme faisant partie intégrante de sa famille. Très protecteur envers ceux-ci, il peut aussi faire preuve d’une grande patience avec les enfants. Il ne faut pas oublier que c’est avant tout un chien de travail qui a été élevé pour sauver des vies dans la montagne. Par conséquent, il nécessite une certaine éducation ferme mais bienveillante afin d’assurer une cohabitation harmonieuse au sein du foyer.

Le Saint-Bernard est un compagnon fidèle qui conviendra parfaitement aux personnes cherchant un animal domestique doux et attentionné tout en étant capable d’assumer des tâches importantes si nécessaire.

Les origines et l’histoire de cette race de chien iconique

Le Saint-Bernard est une race de chien ancienne, dont les origines remontent au Moyen Âge. Il doit son nom à la région suisse du Saint-Bernard où il a été élevé pour la première fois. Les moines de l’hospice du Grand-Saint-Bernard ont commencé à utiliser ces chiens pour les aider dans leur mission consistant à sauver des vies en montagne.

Au 18e siècle, le Saint-Bernard était déjà reconnu comme un grand sauveteur avec ses capacités hors norme pour retrouver des personnes perdues sous la neige.

Ce n’est qu’à partir des années 1800 que le Saint-Bernard commence à être considéré comme une véritable race canine distincte. Cela est dû notamment aux efforts du moine Barry qui aurait permis d’améliorer les lignées génétiques grâce à une sélection rigoureuse et méthodique.

Le Saint-Bernard devient alors très populaire auprès des aristocrates européens qui voyagent souvent dans les Alpes suisses. La popularité du chien augmente encore plus suite au roman « Un cœur fidèle » écrit par Hector Malot en 1873 qui raconte l’histoire d’un jeune garçon orphelin adopté par un couple qui possède un Saint Bernard nommé « Capi ». L’image romantique et héroïque associée aux chiens Saint-Bernards se propage alors dans toute l’Europe.

Le Saint-Bernard est aujourd’hui une race de chien appréciée pour ses qualités physiques et mentales, ainsi que pour son rôle historique important. Sa popularité reste intacte même si le besoin d’utiliser ces chiens comme sauveteurs s’est réduit avec les avancées techniques modernisant la recherche en montagne.

Afficher Masquer le sommaire