Qu’est-ce que l’école du chiot ?

Puppy School® : une marque déposée

Tout d’abord, il est utile de préciser que le terme « chiot school® » est une marque déposée par le créateur, l’éthologue Joseph Ortega afin de protéger son concept et de ne pas interférer avec les méthodes de travail.

Un centre d’éducation canine ou un éducateur professionnel ne peut légalement offrir ce service à ses membres/clients en l’appelant « école de chiots® » sans remplir les conditions établies par l’auteur de la méthode. Dans ces circonstances, au moins un moniteur/éducateur de la structure offrant une « école de chiots® » devrait être formé à la méthode conçue par le créateur.

Lire également : Qu'est-ce qui caractérise la race de chien yorkshire ?

Cependant, de nombreuses structures s’inspirent de cela et l’offrent aujourd’hui à leurs membres/clients sans avoir officiellement le consentement de l’inventeur de la méthode. Donc, pour désigner toutes ces structures, nous allons parler de « récréation de chiot » au lieu de l’école de chiot® dans le reste de cet article.

Récréation de chiots : qu’est-ce que c’est et à quoi sert ?

La récréation des chiots est un service offert par des clubs d’éducation des chiens ou des éducateurs professionnels dans lequel le jeune animal est mis en contact avec d’autres chiens de toutes tailles, races, âges et sexes.

Lire également : Parlons un peu du saint-bernard, ce chien mythique

Dans les aspects ludiques où le chiot a la possibilité de jouer et de communiquer avec ces autres chiens, l’objectif est d’enseigner au chiot la communication intra-spécifique, c’est-à-dire la communication avec ses congénères, dans son propre genre. En contact avec ses congénères, le chiot apprend à se comporter correctement, à communiquer des intentions pacifiques, à éviter les conflits ou à transmettre son état émotionnel inconfortable. En d’autres termes, le chiot devrait permettre aux loisirs de continuer à apprendre les codes spécifiques à son ( cet apprentissage est initié par sa mère) et apprendre à arrêter l’un de ses comportements « indécés », sous peine d’être « taillé » par l’un de ces congénères.

Ainsi, assister à une récréation de chiot fait partie intégrante d’un processus de socialisation de son chiot par rapport à ses congénères . Cela lui permettra de ne pas avoir peur des autres chiens dans sa vie future et de savoir se « tenir » en présence d’un de ses congénères en n’étant ni agressif ni « harceleur » contre lui.

La récréation des chiots est donc une leçon très enrichissante pour votre chiot… à la seule condition que vous choisissiez la bonne réception . Sinon, assister à un terrain de jeux pour chiots peut être contre-productif, même dévastateur sur le comportement futur de votre animal de compagnie.

Comment choisir un chiot récréation correctement ?

Une aire de jeux pour chiots encadrée

Le « chiot aire de jeux » est donc très utile pour le chiot… lorsqu’il est correctement organisé. Pour ce faire, il est essentiel que les chiots évoluent en présence d’au moins un régulateur de chien adulte (et idéalement plusieurs chiens en fonction du nombre de chiots à accompagner) ET d’un éducateur de chiens autorisé à superviser les séances.

Le chien régulateur est un chien adulte bien éduqué et équilibré dont la « tâche » sera d’ enseigner la communication intra-spécifique aux chiots . Donc, ce chien régulateur intervient pour arrêter fermement, mais paisiblement tout chiot « grossier » vers lui, les grimpes dans l’excitation, la brutalité, les morsures trop soutenues ou même les séquences de jeu qui ne finissent jamais… Il permet decalmer et de discipliner les plus jeunes et de rétablir l’ordre au sein du groupe de chiens en enseignant aux chiots qui il y a des frontières à ne pas franchir. Il empêche également certains chiots, plus forts que d’autres, de rendre la loi en tyranisant les plus faibles et, une fois adultes, deviennent intolérants à toute forme de frustration. Inversement, il permet également aux chiots les plus timides d’être harcelés par d’autres, au risque de les effrayer de leurs congénères à l’âge adulte ou anxieux.

En effet, il est important d’habituer le chiot à diverses stimulations pendant ses premiers mois de vie, mais il est tout aussi important que ces expériences soient toujours positives afin qu’elles aient l’effet attendu sur leur comportement. Adulte.

L’éducateur doitêtre familier avec les codes intraspécifiques du chien et doit savoir distinguer le comportement normal du chien d’un comportement anormal pour intervenir s’il en détecte un pendant la séance.

En résumé, vous comprendrez, la récréation de chiot devrait certainement un moment ludique pour le chiot , mais ne devrait pas être juste une « cour maternelle » sans surveillance où toutes les garnitures évoluent sans adulte, chien et éducateur, jamais intervenir pour les calmer ou les discipliner.

Une récréation qui accepte de très jeunes chiots

Un chiot peut être logé dans un chiot de ses 2 mois et, généralement, jusqu’à 6 mois. Cependant, dans la pratique, certaines structures refusent d’accueillir les chiots avant d’effectuer la vaccination contre la rage, ce qui ne peut être fait avant les 3 mois de l’animal. C’est dommage parce que la meilleure période pour socialiser un chiot est entre 1 et 3 mois , une période où le chiot est très curieux et il est important de l’habituer à diverses stimulations sociales, de sorte qu’à l’âge adulte il les considère comme « banal ». Après ses 3 mois, le chiot sera un peu plus réticent à se rencontrer.

De préférence, il est nécessaire de donner la préférence aux structures qui accueillent les chiots de leurs 2 mois .

Une récréation qui vous apprend les bases de la formation de votre chiot

En outre, donnez la préférence aux structures qui, en plus d’offrir ce temps « récréatif » à votre chiot, vous guideront dans l’éducation de votre chiot. Une partie de la séance devrait idéalement être consacrée àl’enseignement des indications de base et àdéchiffrer le comportement de votre chien pour vous donner les clés pour mieux le comprendre et mieux interagir avec votre chien pour établir avec lui, la plus belle relation. Oui, à l’école de chiots®, ce n’est pas seulement le chiot qui a besoin d’apprendre de nouvelles choses.

Facebook
Défiler vers le haut